MARSEILLE ET LE MIME

Marseille fut, au XIXe siècle et jusqu’au début du XXe siècle, une capitale du mime. Les mimes Louis Rouffe et Séverin firent de l’Alcazar le haut lieu de la pantomime. Ils incarnèrent le personnage de « Pierrot ». Les marseillais décernèrent à Louis Rouffe le nom de « L’Homme Blanc « . En 1982, le théâtre de La Nef abrite le Mime Théâtre de Marseille qui dédie sa création et sa programmation au mime. Son directeur, Jacques Durbec fait école et forme de nombreux élèves. En 2000, Garance Théâtre renoue des liens avec cette tradition.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :